Prélude d’un nouveau départ

J’ai souvent pensé à partir, loin, mais je n’ai jamais su où j’avais trouvé la force et le courage de le faire. Non. Je n’ai jamais vraiment su quel avait été ce déclic. Pourquoi en cette fin d’année 2017, j’avais décidé de partir à l’autre bout du monde. Si ce n’est pour fuir. Mais l’opportunité s’étant ouverte à moi, j’ai foncé. J’ai envoyé mes CV à travers le monde, et çà y est, je l’avais. Mon contrat.

J’avais rejoins le hall d’aéroport, sans me rendre compte que ce matin là, je partais. Je partais pour plus ou moins 1 an. Avec, gravé dans mon esprit, la liste sans fin des choses que j’avais raté, celles que j’aurai voulu faire, et celles que je regrettais. Je n’ai jamais su ce qui m’avait poussé à embarquer à bord de ce vol à destination du Cap. Je pensais ne jamais en avoir la force. Je suis la personne la plus sentimentale qui soit, très attachée aux personnes qui m’entourent : amis, famille, collègues. Mais ce jour là, j’avais l’impression que si je ne partais pas, je n’avancerai pas. J’avais besoin d’oublier, de m’épanouir et de vivre ma passion pleinement : le voyage.

Je quittais Paris et ma vie en noir et blanc, sans toutefois oublier à quel point j’y étais attachée.

N’avez vous jamais rêvé de partir en voyage, d’explorer le monde, ses routes ? Découvrir un tout autre univers ? J’en avais besoin, et ce depuis toujours. Mais ce jour là, j’avais enfin la force et le courage de le faire. J’ai fait le pari de laisser derrière moi tout ce qui me retenais jusqu’ici et de quitter la France pour vivre au jour le jour, me réinventer, me ressourcer. Ne plus être simple spectatrice.

Je me suis réveillée dans mon lit, et couchée à l’autre bout du monde. Me voici bien arrivée en Afrique du Sud. J’avais quitté la grisaille parisienne, pour le soleil de Cape Town. Une destination pour laquelle je n’avais jamais eu d’affect en particulier auparavant, et pourtant, je ne me doutais pas une seule seconde de ce qui allait m’arriver. Et de nombreuses autres destinations ont suivi cette longue étape. Ce voyage m’a marqué à tout jamais. Ce fut la meilleure décision de ma vie et je ne remercierai jamais assez ceux qui m’ont accompagnés durant cette étape de ma vie.

Ce voyage a consolidé des amitiés déjà « acquises » en France. Il m’a permis de faire des rencontres avec des personnes incroyables qui m’ont enrichies de leur bienveillance, de leur savoir et de leur présence. J’ai travaillé avec une personne qui est aujourd’hui un frère pour moi, et une équipe formidable. J’ai de nouveau cru en l’amour.  Que puis-je dire d’autres ?

Pour ceux qui ont, comme je l’avais avant, une peur bleue de tout laisser derrière soi, de partir seuls vers l’inconnu. Foncez. Il ne peut vous arriver que du bon. Cela fait grandir, renforce et forge. Et puis, dites vous que de nos jours, vous n’êtes jamais vraiment loin, et pour çà merci les réseaux sociaux et les connexions aériennes.

Photo par ©Marie Laure Roux 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *